Vers une agriculture plus vertueuse: Les ambitions du Plan Écophyto

L’agriculture d’aujourd’hui se trouve à la croisée des chemins, où l’impératif de la productivité doit s’équilibrer avec la préservation de la santé publique et la protection de l’environnement. C’est dans ce contexte que la France a articulé ses ambitions à travers le plan Écophyto, une stratégie nationale audacieuse visant à réduire de manière significative l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. 

Écophyto II+ : Un pas de géant vers la réduction des pesticides

Écophyto II+, déployé avec l’ambition de diminuer de 50% l’usage des pesticides d’ici 2025, a marqué une étape déterminante. Il n’est pas seulement une réponse à l’appel citoyen pour une agriculture moins dépendante en produits chimiques, mais aussi une nécessité pour protéger la biodiversité et les écosystèmes qui nous sont vitaux.

Cette itération du plan vise spécifiquement l’élimination des substances les plus préoccupantes et soutient la transition vers le biocontrôle et les préparations naturelles peu préoccupantes. L’accent est également mis sur la prévention de l’exposition des populations et sur l’impact environnemental des pesticides. Le gouvernement français a démontré son engagement par des investissements substantiels, avec une allocation annuelle de 71 millions d’euros pour la mise en œuvre nationale et régionale des actions d’Écophyto.

Écophyto 2030 : Une vision proactive pour l’agriculture de demain

À l’horizon, Écophyto 2030 prend le relais avec des objectifs renforcés et une stratégie qui embrasse pleinement le concept « Une Seule Santé ». Cette future stratégie nationale, maintient l’objectif de réduction de l’usage des pesticides tout en prenant en compte les performances économiques et environnementales des exploitations agricoles, ainsi que la préservation de la santé publique.

La nouvelle approche repose sur une accélération des solutions alternatives, à la fois non-chimiques et chimiques, préparant ainsi le secteur à d’éventuels retraits de substances actives. Cela se traduit par un soutien accru à l’innovation, la recherche et l’adoption de pratiques d’agro-écologie, avec un budget dédié de 250 millions d’euros et des financements supplémentaires envisagés dans le cadre de France 2030.

Des axes stratégiques pour une transition réussie

Le plan Écophyto dans ses diverses phases se décline en axes stratégiques clairs :

  • Le retrait progressif des substances nocives, avec un accompagnement vers des alternatives durables.
  • La promotion et la diffusion des innovations en matière de produits et de techniques respectueuses de l’environnement.
  • Un soutien fort à la recherche pour approfondir nos connaissances sur les impacts des pesticides et sur les solutions de substitution.
  • Une transition accompagnée pour les agriculteurs, en leur fournissant à la fois soutien technique et financier.
  • L’implication de tous les acteurs de la chaîne agricole, de la production à la distribution, afin de promouvoir les principes de protection intégrée des cultures.

Retrouvez toutes les nouvelles des actualités agricoles dans notre série Actualités du blog l’agriculteur.fr