La quête de solutions contre la jaunisse de la betterave sucrière : où en sommes-nous ?

Les betteraves sucrières, acteurs incontournables de l’agro-industrie, font face à un ennemi redoutable : la jaunisse. Cette maladie, véhiculée par les pucerons, menace directement le rendement et la qualité de la récolte. Mais l’heure est à l’optimisme, car la recherche avance, et les experts et agriculteurs collaborent pour trouver les solutions adéquates.

Un engagement national renouvelé

Le prolongement du PNRI (programme national de recherche et innovation) par le ministre de l’agriculture, Marc Fesneau, témoigne de la volonté du gouvernement de soutenir cette recherche cruciale. Malgré des progrès notables, le chemin vers une solution complète est encore long. Comme l’a souligné Alexandre Quillet de l’ITB, le programme a exploré 23 pistes, mobilisant 80 chercheurs, et bien que prometteuses, elles doivent encore faire leurs preuves sur le terrain.

La génétique à la rescousse

Les experts soulignent l’importance de la génétique comme l’un des piliers fondamentaux dans la lutte contre la jaunisse. Des variétés résistantes à la jaunisse sont envisagées, mais cela ne s’avère pas suffisant. Une stratégie complète nécessitant la gestion des pucerons et des virus demeure indispensable. Il est crucial de comprendre et maîtriser l’impact de divers facteurs environnementaux, tels que les hivers doux, qui influencent le cycle des ravageurs.

La nature à notre aide

Des solutions novatrices sont à l’étude pour minimiser l’impact des ravageurs. L’utilisation de plantes compagnes et de composés odorants a montré des résultats prometteurs en réduisant l’attraction des parcelles de betteraves pour les pucerons. Par ailleurs, la recherche se penche également sur des moyens de limiter la propagation des pucerons une fois qu’ils sont présents dans les champs…

 Un avenir collaboratif

Le parcours vers la découverte d’alternatives complètes et robustes est jalonné de défis et de découvertes. Le prolongement du PNRI reflète une volonté persistante de comprendre, d’expérimenter et d’innover. En conjuguant science, technologie et l’expérience pratique des agriculteurs, le secteur aspire à forger un avenir où la production de betterave sucrière est à la fois durable et prospère.

Retrouvez toutes les nouvelles des actualités agricoles dans notre série Actualités du blog l’agriculteur.fr