La récolte de tournesol 2023 : Entre réussite et défis climatiques

La récolte de tournesol est un événement crucial dans le calendrier agricole, et celle de 2023 n’a pas fait exception. Au contraire, cette année a marqué une augmentation notable par rapport aux années précédentes, renforçant la position du tournesol comme l’une des cultures les plus résilientes et adaptées au changement climatique.

Un bilan positif

2023 a été une année record pour la récolte du tournesol avec une production totale de 2,2 millions de tonnes de graines, contre 1,7 million en 2022. Cette augmentation considérable témoigne de la capacité d’adaptation des agriculteurs et de la résilience du tournesol face à des conditions climatiques changeantes. Selon les estimations, le rendement moyen s’est élevé à 26 q/ha, flirtant avec le record de 2021 de 28 q/ha.

Des conditions météorologiques variées

Le succès de cette récolte ne s’est pas fait sans défis. Des semis tardifs dus à un climat frais et humide ont marqué le début de la saison. Heureusement, la fin du cycle a bénéficié de conditions climatiques favorables, notamment une alternance de chaleurs intenses et de précipitations, ce qui a permis une bonne maturation des plantes.

Cependant, malgré ces conditions généralement favorables, certaines régions ont subi des orages violents au printemps, affectant le rendement. De plus, une attention particulière a dû être accordée aux attaques d’oiseaux, notamment dans les néobassins, et aux dégâts causés par les ravageurs du sol, en hausse par rapport à l’année précédente.

Reconnaître le stade optimal de récolte

Pour optimiser la récolte, il est essentiel de reconnaître le stade optimal de récolte. La maturité des tournesols peut varier au sein d’une même parcelle en raison de différents facteurs. Il est conseillé de se concentrer sur le dos du capitule qui doit virer du jaune au brun, les feuilles de base et du milieu de tige qui doivent être desséchées, et la graine contenant entre 9 et 11 % d’humidité.

Le tournesol : une réponse au changement climatique ?

Le tournesol s’est imposé, non seulement comme une culture lucrative, mais aussi comme une solution durable aux défis posés par le changement climatique. Son adaptabilité et sa résilience ont été saluées par de nombreux experts, dont Gilles Robillard, président de Terres Inovia.

Vers l’avenir

La performance du tournesol cette année est une preuve supplémentaire de son importance dans le paysage agricole français. Malgré la baisse des prix sur les marchés mondiaux en raison d’une excellente récolte à l’échelle mondiale, les marges brutes générées restent encourageantes pour les producteurs.

Les agriculteurs sont en effet au cœur de ces succès. Comme l’a souligné Benjamin Lammert, président de Terres Univia, ils ont su répondre aux enjeux de souveraineté, garantissant une production nationale robuste, capable d’approvisionner largement les marchés nationaux.

Retrouvez toutes les nouvelles des actualités agricoles dans notre série Actualités du blog l’agriculteur.fr