L’ensilage, la conservation des fourrages

Qu’est-ce que l’ensilage ?

L’ensilage est une méthode importante de conservation des fourrages pour les agriculteurs qui veulent des aliments de haute qualité pour leur bétail. Cette technique consiste à conserver les cultures fourragères telles que l’herbe, le maïs ou le sorgho en les stockant dans des silos étanches pour les protéger de l’air. Ce processus de stockage scellé se traduit par une fermentation anaérobie, c’est-à-dire l’absence d’oxygène, qui préserve la valeur nutritionnelle de la récolte récoltée.

En préservant les nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines et les minéraux, l’ensilage offre une alimentation équilibrée et riche en éléments nutritifs pour les animaux d’élevage et s’avère être une option économiquement avantageuse et bénéfique pour les exploitations agricoles. En suivant les bonnes pratiques, nous pouvons profiter pleinement de cette méthode simple et efficace pour assurer la prospérité de notre agriculture.

Pourquoi opter pour l’ensilage ? 

L’ensilage offre plusieurs avantages : 

  • Préservation des nutriments : L’une des principales raisons du choix de l’ensilage est sa capacité à préserver de manière optimale les nutriments contenus dans la culture fourragère. Contrairement à d’autres méthodes de conservation telles que le séchage du foin, l’ensilage retient davantage les nutriments essentiels des plantes. Cela signifie une alimentation plus équilibrée pour le bétail, soutenant sa santé, sa croissance et sa productivité.
  • Adaptabilité : L’ensilage offre aux agriculteurs une grande flexibilité dans le choix des cultures fourragères. Il peut être fabriqué à partir de différentes plantes, ce qui le rend adaptable aux conditions climatiques et aux préférences locales. Cette adaptabilité permet également de profiter des récoltes à des moments précis, optimisant ainsi les ressources de l’exploitation.

Le processus technique de l’ensilage 

Pour réussir l’ensilage, quelques étapes clés doivent être respectées. Tout d’abord, la récolte fourragère doit être effectuée au moment optimal de maturité. Cela garantit que la plante a atteint sa teneur maximale en nutriments tout en maintenant un bon rapport entre matière sèche et humidité.

Après la récolte, les cultures fourragères doivent être hachées. Le broyage permet un meilleur compactage de la matière lors de son stockage en silos, ce qui favorise une fermentation anaérobie homogène. Plus les morceaux sont petits, plus la fermentation est efficace et meilleure est la conservation des nutriments.

Vient ensuite l’étape critique du compactage du silo. Les aliments doivent être bien compactés pour éliminer tout air emprisonné, car l’oxygène peut altérer le processus de fermentation et entraîner une perte de nutriments. Une compression suffisante peut être obtenue avec des compacteurs spécifiques pour faciliter le succès de l’ensilage.

Enfin, le silo doit être étanche pour éviter les entrées d’air lors de la conservation. Une bâche et un matériau d’étanchéité approprié doivent être utilisés pour protéger les aliments de l’humidité et de la pénétration d’air, permettant une fermentation anaérobie contrôlée.

Choisir les bons outils pour l’ensilage 

La réussite de l’ensilage dépend également du choix des bons outils. Voici quelques-uns des équipements importants pour assurer un ensilage de qualité :

  •  Faucheuse-conditionneuse : Cet appareil coupe et conditionne les cultures fourragères en un seul passage. Le conditionnement favorise un séchage rapide des plantes, ce qui est bénéfique pour réduire le temps d’attente avant l’ensilage.
  •  Ensileuse: L’ensileuse est une machine spécialement utilisée pour broyer finement les cultures d’ensilage. Des fragments de taille uniforme doivent être obtenus pour faciliter la fermentation et le compactage.
  • Remorque autochargeuse : Cette remorque facilite le transport rapide et efficace des aliments hachés du champ au silo. Il est conçu pour minimiser les pertes de matière et maintenir la qualité de l’alimentation.
  • Machine d’emballage d’ensilage : cet outil est utilisé pour emballer uniformément et étroitement les aliments dans le silo. Il est essentiel d’utiliser la bonne coupelle d’ensilage pour obtenir une compression adéquate de l’aliment.

En conclusion, l’ensilage est une méthode avantageuse de conservation des fourrages pour les agriculteurs, leur permettant de conserver efficacement les nutriments essentiels aux cultures fourragères. En suivant les étapes techniques correctes et en sélectionnant les bons outils, les agriculteurs peuvent réussir l’ensilage et fournir à leur bétail une alimentation équilibrée et riche en nutriments. 

Retrouvez toutes les nouvelles de saisons dans notre série Saison du blog l’agriculteur.fr